Vincent Béja
Gestalt psychothérapeute — « Retrouver la douceur du vivant... »

Categories

Accueil > Faire une thérapie > En quoi cela consiste-t-il ? > A quoi sert une psychothérapie ?

25 décembre 2015
Vincent Béja

A quoi sert une psychothérapie ?

Le but de la psychothérapie

Les différentes psychothérapies cherchent à répondre aux difficultés que nous rencontrons au cours de notre vie. Ces difficultés peuvent être très diverses, souvent de type traumatiques (deuil, séparation, maladie, violences, abus, harcèlement) mais peuvent aussi être plus diffuses (mal-être, dépression, vide existentiel, phobies, crises d’angoisse) ou être invalidantes (timidité, trac, accès de colère, addictions de toutes sortes etc).

JPEG - 2 Mo
Aux temps rudes...
Froid, absence de visibilité - Himalaya 2014 -

Le déroulé d’une psychothérapie

Une psychothérapie peut-être d’une longueur variable. S’il s’agit de surmonter un problème ponctuel, parfois quelques séances peuvent suffire. S’il s’agit de modifier une difficulté présente depuis longtemps et qui nous affecte en profondeur, la thérapie peut prendre plusieurs mois à plusieurs années à raison, le plus souvent, d’une séance par semaine.
Souvent la thérapie nous fait repasser par des sensations que nous avons eu tendance à fuir et à enfouir, pour nous permettre de les appréhender différemment et pouvoir enfin les traverser. C’est pourquoi il n’est pas rare que certains, trop inquiets ou trop peu confiants en leur thérapeute, s’arrêtent à cette étape. En ce sens il est essentiel de se sentir bien accompagné par son thérapeute et de savoir persévérer malgré les difficultés émotionnelles qu’on y rencontre.

JPEG - 1.3 Mo
Succèdent de nouvelles perspectives !
Vue sur Dharamsala

L’enseignement de la psychothérapie en France

Il faut savoir que la psychothérapie n’est actuellement pas enseignée à l’université. Seuls des instituts privés forment à la psychothérapie. Elle n’est pas un savoir académique mais un savoir vécu. Pour être psychothérapeute il faut normalement avoir soi-même suivi une thérapie et s’être ensuite régulièrement formé dans un institut à cet effet. Il s’agit donc d’abord d’un savoir « vécu », d’une expérience que l’on a faite soi-même.
Et, par la suite, il faut encore être en formation continue et être régulièrement supervisé, c’est à dire rencontrer régulièrement un autre psychothérapeute expérimenté pour lui parler de ses propres patients et des difficultés rencontrées avec eux.
On ne peut être psychothérapeute si l’on est solitaire, quel que soit le titre auquel on a droit.

Psychiatre, psychologue, psychothérapeute

Disons quelques mots sur la différence existant entre ces trois types d’acteurs du champ « psy ».

Le psychiatre est un médecin, formé à la prescription des psychotropes (médicaments permettant d’affecter la physiologie du système nerveux et donc l’humeur d’un patient). En cas de trouble sévère (troubles psychotiques ou troubles de la personnalité) c’est d’abord auprès de lui que les patients doivent s’adresser. Un psychiatre n’est normalement pas formé à faire de la psychothérapie, sauf s’il en a suivi une lui-même et s’est ensuite formé dans un institut spécialisé.

Le psychologue est titulaire au moins d’un Master II en psychologie, acquis à l’université. Il dispose donc d’un savoir universitaire, il connaît les théories psychologiques et les principes des principales psychothérapies. Il peut faire passer des tests psychologiques.
Néanmoins s’il n’a pas vécu, en plus de son cursus universitaire, l’expérience que doit être une bonne formation de psychothérapie, il n’est pas nécessairement apte à aider quelqu’un de façon pertinente.

Le psychothérapeute ou psychopraticien a suivi une psychothérapie et une formation dans un institut reconnu selon une modalité référencée (par exemple la Gestalt-thérapie), il est souvent reconnu par ses pairs. Il est en supervision régulière et continument en formation.

Prix et remboursement ?

Les séances de psychothérapies ne sont pas remboursées par la Sécurité Sociale. Certaines mutuelles peuvent toutefois prendre en charge une partie non négligeable de la thérapie. Comme une séance de thérapie dure en général 45mn ou plus, le prix est en conséquence. Le prix de la séance est à négocier au début de la thérapie ; il est compris généralement dans une plage allant de 40€ à 80€